Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Bienvenue sur ce blog !

 

Ouvert en 2005 avec pour thématiques le marketing et la publicité, il a évolué pour traiter aujourd'hui de l'entrepreneuriat.

Je me suis lancée dans cette aventure en créant en janvier 2010 KALIOSHKA, agence spécialisée dans les réseaux sociaux et le management de communautés.

Pour suivre Kalioshka et découvrir les références, retrouvez la page Facebook.

Suivez moi également sur Twitter

 

Anne Claire CODORNIOU

ac.codorniou@gmail.com

 

Recherche

Je suis Caractérielle

Parfois, je suis caractérielle, et quand ça me prend, c'est ici que ça se passe
 

Archives

http://www.wikio.fr
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:00

1999 : inspiration automobile,Hom sait parler aux hommes !

2001 : retour aux sources, au naturel, on ressort les ptits œufs dans le panier, c’est campagnard …  Douteux quand même le champignon pour une marque de lingerie.

2003 : ils ont du changer d’agence, ou quelqu’un de l’équipe a sauté, grand virage dans la com … On nous ressort des hommes sans tête, du torse musclé, rien de bien innovant, ça ne vaut même pas le coup de mettre des visuels … on se retrouve en 2004, Hom s’adresse directement aux hommes et leur dit de se méfier des femmes, des guerrières qu’ils doivent affronter. Soit, certaines peuvent faire peur, c’est vrai. Mais se faire surprendre par un homme en string, ça doit faire bizarre quand même ...

 

Et puis 2005, un nouveau pas est franchi, L’homme d'Hom s'adresse directement aux femmes. Après avoir vanté le confort, le pratique, Hom veut faire émerger le côté mode, esthétique des sous-vêtements.

Alors je ne sais pas pour vous, mais je crois que je suis incapable de me souvenir d'une campagne pour de la lingerie masculine, mis à part Yannick Noah en slip pour Sloggi, mais ça, c'est différent, c'est Yannick...

A force de nous présenter des beaux corps sans tête on ne fait plus la différence. En reprenant le concept des pubs de lingerie féminine (Aubade en tête) dans lesquelles les visages sont cachés (pour que les hommes s'imaginent plus facilement la tête de leur femme sur les corps parfaits des mannequins)  les marques risquent de s'y perdre, on voit d'ailleurs réapparaitre les visages en pub lingérie.

Je serais bien curieuse de connaitre les scores d'attribution si Hom ressortait les anciennes campagnes aujourd'hui ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Codornew - dans communication
commenter cet article

commentaires